Pro ou débutant, il n’y a pas d’âge pour jouer du piano !

gear4music-dp-6

La musique est une discipline complète, instructive et passionnante. Le cerveau y gagne par les travaux de mémoire, de calcul et d’adaptation, le corps également par la pratique mais surtout aussi l’âme. Qui plus est, tout le monde aime la musique, c’est la manifestation extérieure qui varie. Cela peut par le chant, par la danse ou par les instruments de musique. Justement, s’agissant des pianos, on se questionne toujours si c’est facile de l’apprendre, s’il n’est pas trop tard ou si on a les connaissances requises pour l’apprendre correctement. Néanmoins, pros ou débutants, on peut toujours avancer car pour le piano, il n’y a pas d’âge et on vous le démontre maintenant !

Quel âge, quel niveau de connaissance, quelle condition pour le piano ?

  • Premièrement, le piano ne distingue pas l’âge de l’apprenant et sa pratique convient tant à un enfant de 5 ans qu’à un adulte de 55 ans. Bien sûr, pour un enfant, il s’agira surtout d’un éveil où on l’adaptera aux bases de la musique, du rythme et à stimuler sa passion. Pour les plus grands, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre même si vous n’y procédiez qu’à la retraite. Ce sera encore plus passionnant !
  • gear4music-dp-6 avisDeuxièmement, le niveau de connaissance doit être évalué au préalable, oui, mais le piano n’interdit personne d’y jouer tant que vous êtes passionné. Il ne distingue pas non plus les intellos des gens ordinaires. Le piano est toujours bénéfique et améliore la mémoire, les réflexes et la joie de vivre tant pour un lycéen, universitaire ou travailleur. Néanmoins, il faut y aller à son rythme, la musique est basée sur des principes et règles strictes, la lecture de partitions, la transposition, la transcription, ce sont des opérations nécessitant un minimum de réflexion.
  • Troisièmement, les conditions physiques pour y jouer ne sont pas extrêmes. Tant qu’on a ses doigts, alors c’est bon. On admire tellement certaines personnes dont leur condition physique naturelle leur fait jouer par les pieds, cela pour dire que le piano ne fait pratiquement aucune distinction physique de l’apprenant. Il s’agit d’une compétition où on voit les adultes et leurs expériences concurrencer les jeunes et leurs vivacités, où on voit aussi les femmes avec leur précision concurrencer les hommes avec leur talent.

En tout état de cause, l’idéal est la possession d’un bon piano pour sa répétition quotidienne. Voyons les suggestions pour le choix d’un bon piano.

Quel genre de piano pour sa carrière de pianiste ?

A une époque, le piano n’était que pour les personnes aisées. Aujourd’hui, chaque individu pourrait en avoir un, dépendant du type de piano toutefois.

D’une part, les pianos classiques restent bien cotés. On y joue encore exclusivement dans les compétitions et concerts classiques. Avoir l’habitude d’y jouer est alors avantageux en ce sens. Néanmoins, ils sont très coûteux. En plus, ils sont lourds et impossible à transporter seul sans évoquer l’entretien pour garder les notes justes.

D’autre part, le piano numérique ouvre plus de portes à la musique. Il est le remède à tous les inconvénients du piano classiques, il est abordable, maniable, et transportable. En général pour choisir un modèle fiable, on pensera aux points suivants :

  • Le son, les enceintes et l’échantillonnage ;
  • L’ergonomie, la taille, et le poids ;
  • La marque et le prix ;
  • La technologie dont l’enregistrement, les démos, l’affichage de partitions.

Comme on peut le comprendre alors, le choix d’un type de piano, classique ou numérique demande déjà une grande attention. Mais dans le domaine des pianos numériques également, le choix n’est pas facile. Aussi, vous pouvez vous aider de ce site : www.pianonumerique.org.

Quels conseils pour se perfectionner avec le piano ?gear4music-dp-6 test

Déjà, il n’y a rien de mieux que les cours avec de vrais professeurs, de vraies séances, des exercices et instructions pédagogiques précises. En sus, la technologie est aujourd’hui avancée, outre les cours, on a divers tutoriels, internet, et les forums de discussion où chacun peut apporter son expérience et son parcours.

Par ailleurs, on réitère notre conseil de bien se doter d’un piano fiable et garantissant l’apprentissage.

Enfin, le dernier conseil est de ne pas laisser les obstacles barrer sa route. La musique confronte à plus d’obstacles que l’on ne le croit et ce n’est pas toujours facile. Le plaisir et la passion doivent être votre guide, la pratique et la répétition dans le calme et avec progression avant tout.

En résumé, on a vu que le piano ne filtre pas l’âge, le sexe, ni encore moins le niveau d’études pour qu’on y joue. Dès notre plus jeune âge, on peut déjà éveiller notre sens musical par son biais. On est d’ailleurs plus ouvert et facile à guider à un âge plus jeune.

Cela n’empêche pas les plus grands de vite progresser attendu que c’est l’effort mis qui décidera également du résultat. Dans tous les cas, il vous faut un piano fiable, on conseille pour cela un piano numérique. Ce qu’on peut en conclure est que pour les pros ou les débutants, l’âge n’est pas une barrière pour jouer au piano !